PHOTOS • ASTRO • INFOS

16 janvier 2018

CIEL DE JANVIER

Si il ne pleuvait pas voici ce que l'on pourrait observer ce janvier au matin. Conjonction de la Lune Jupiter et Mars!

11-janvier-2018

Posté par gorau à 13:21 - Permalien [#]


13 janvier 2018

Compte rendu AG 2018

Compte rendu de l'AG D'Astrocentreyonne du 13/01/2018

Durant l'année écoulée les sorties ont été dans la moyenne compte tenu d'une Météo linéaire depuis quelques années.

L'Association a organisé avec succès la Nuit des étoiles de la Maison de quartier des Piedalloues d'Auxerre.

Puis la Nuit des étoiles à la table d'orientation d'Irancy qui s'est également bien passée.

La nouvelle Lunette Astronomique a été testée surtout dans une phase d'apprentissage.

C'est donc maintenant 2 Ustensiles d'observation qui sont à disposition des Adhérents, une Jumelle Astronomique et une Lunette astronomique.

Le bilan de l'Association a reçu quitus de l'Assemblée.

Le Bureau a été reconduit : Secrétaire Guillaume Gorau, Trésorier Jean-Marie Nabonne, Président Jean-Pierre Defaix.

L'Association est de 12 Adhérents.

Pour cette année reconduction de la Nuit des étoiles sur un autre lieu, réflexion sur un éventuel Salon de l'Astronomie sous réserve qu'une Commune du Centre Yonne veuille bien recevoir en prêtant une salle, cette manifestation.

Une sortie culturelle est à l'étude.

Fin d'AG place à la galette.

Posté par JPDEFAIX89 à 17:58 - - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2018

fripon

Un extra terrestre sur la caméra Fripon de Migennes

pas beau y fait peur....

 

FRIPON

Posté par JPDEFAIX89 à 19:07 - - Permalien [#]
Tags :

2018

 

 

Meilleurs voeux à tout le monde

En souhaitant de beaux cieux pour cette année.

Posté par JPDEFAIX89 à 11:16 - - Permalien [#]

03 décembre 2017

CREATION DE LA LUNE

La Lune a cette particularité dans le système solaire d'être un satellite grand par rapport aux autres et par rapport à sa planète. Elle fait 1/4 du diamètre de sa planète et elle est très proche de la Terre.

Il existe plusieurs scénarios pour la création de la Lune, l'accrétion, la capture et la collision :

- Lors de la formation de la planète, le disque de possière se serait transformé en une boule.

- La Lune astéroide aurait été capturée par la force de gravitation de la Terre.

- La collision d'un astéroide, d'une planète ou de plusireurs petits corps crée un panache de matière qui se recompose pour donner cette Lune orbitant autour du corps central.

L'hypothèse dominante serait l'impact de la protoTerre avec une planète de al taille de Mars THIEA qui aurait donné naissance à ce si particulier satellite. Des chercheurs ont déterminé que la Terre et la Lune étaient composée des mêmes matériaux.

 

TEHIA

 

Posté par gorau à 17:12 - Permalien [#]


26 novembre 2017

SORTIE IRANCY Photos Jean-Michel

   Réglages de la lunette avec le renvoi coudé, les oculaires et le laser

Super matériel

 

DSCN2561

DSCN2558

DSCN2559

DSCN2560

DSCN2572

DSCN2562

DSCN2563

DSCN2564

DSCN2565

Posté par JPDEFAIX89 à 21:30 - Permalien [#]

20 novembre 2017

CHUTE D'UN MÉTÉORE DANS LE CIEL NOCTURNE DU 14 NOVEMBRE

Selon de nombreux témoignages dans l'Est de la France et en Allemagne, une "boule de feu" a été observée dans le ciel le 14 novembre à 18h00. Le phénomène a duré quelques secondes.  Il s'agit de la chute d'un météore suivi d'une trainée lumineuse de couleur jaune vert. La trace nette dans le ciel est caractéristique d'un objet plus gros qu'une simple étoile filante.

 

meteoreee

temoins meteores

Posté par gorau à 16:33 - Permalien [#]

17 novembre 2017

UN BOLIDE A ETE OBSERVE MARDI PAR DES CENTAINES DE PERSONNES

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/une-boule-de-feu-a-dechire-le-ciel-alsacien_118319

Posté par gorau à 17:21 - Permalien [#]

24 octobre 2017

SORTIE JOIGNY

DSCN1956

DSCN1957

DSCN1958

DSCN1954

DSCN1950

DSCN1951

DSCN1952

DSCN1953

DSCN1948

DSCN1949

Posté par JPDEFAIX89 à 14:03 - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2017

VITESSE GALACTIQUE

QUAND ON EST ASSIS, À QUELLE VITESSE

 

ON SE DÉPLACE ?

Ph. bichologo_errante via Flickr- CC BY-SA 2.0

Vous souhaitez éprouver l’ivresse des vitesses cosmiques ? Accrochez-vous, sachant que pour calculer la vitesse de votre siège, tout dépend du référentiel que vous choisissez.

Vous souhaitez éprouver l’ivresse des vitesses cosmiques ? Accrochez-vous, sachant que pour calculer la vitesse de votre siège, tout dépend du référentiel que vous choisissez. Ainsi, par rapport au centre de la Terre, c’est la tectonique des plaques qui vous emporte.

Si, par exemple, vous êtes assis dans votre fauteuil à Marseille, votre déplacement n’excède pas 2 centimètres par an (mais en Asie, vous fileriez à près de 10 centimètres par an !). Maintenant, si vous prenez pour référence l’axe de rotation de notre planète, vous atteignez 1 100 km/h à la latitude de Marseille, puisque votre parallèle mesure 26 800 km que vous parcourrez en 24 heures. A l’équateur, vous iriez à 1 670 km/h.

La vitesse augmente en se plaçant à une échelle plus grande

Le vertige commence quand on songe que votre fauteuil tourne autour du Soleil sur une orbite de 940 milliards de kilomètres qu’il parcourt en 1 an et 6 heures, soit 107 000 km/h.

Encore plus vite ? Le Soleil lui-même tourne autour du centre de la galaxie. Pour accomplir une révolution galactique, notre étoile vous propulse dans une course effrénée, à 965 000 km/h, si l’on en croit les estimations publiées par le centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian.

Toujours plus vite ? Notre galaxie orbite autour de celle d’Andromède, ce qui fait grimper notre vitesse d’un million de km/h. Et cet amas de galaxies se rapproche de l’amas de la Vierge à une vitesse de 1 800 000 km/h. Au-delà, vous pouvez abandonner votre sens commun : ce ne sont plus des distances et des vitesses qu’il faut prendre en considération, mais la dilatation de l’espace lui-même.

PLUS VITE QUE LA LUMIÈRE

Car les amas de galaxies s’éloignent les uns des autres, emportés dans un vaste mouvement d’expansion de l’Univers initié lors du big bang, il y a plus de 13 milliards d’années. Un phénomène selon lequel plus un objet est lointain, plus il s’éloigne vite. Et là, attention les yeux : l’amas de la Vierge s’éloigne de son voisin, l’amas de Coma, situé à environ 320 millions d’années-lumière, à raison de 6 700 km/s.

Enfin, au confins de l'Univers, la vitesse dépasse les sommets de l'imagination : les objets situés à plus de 10 milliards d’années-lumière s’éloignent de nous à une vitesse qui… dépasse celle de la lumière, soit quelque 300 000 km/s. Mais attention, ce n’est pas l’objet qui bouge par lui-même mais l’espace qui est en expansion.

C’est fou ce que ça va vite, un fauteuil vu d’une lointaine galaxie.

B.T.

Posté par JPDEFAIX89 à 09:53 - - Permalien [#]
Tags :