QUAND ON EST ASSIS, À QUELLE VITESSE

 

ON SE DÉPLACE ?

Ph. bichologo_errante via Flickr- CC BY-SA 2.0

Vous souhaitez éprouver l’ivresse des vitesses cosmiques ? Accrochez-vous, sachant que pour calculer la vitesse de votre siège, tout dépend du référentiel que vous choisissez.

Vous souhaitez éprouver l’ivresse des vitesses cosmiques ? Accrochez-vous, sachant que pour calculer la vitesse de votre siège, tout dépend du référentiel que vous choisissez. Ainsi, par rapport au centre de la Terre, c’est la tectonique des plaques qui vous emporte.

Si, par exemple, vous êtes assis dans votre fauteuil à Marseille, votre déplacement n’excède pas 2 centimètres par an (mais en Asie, vous fileriez à près de 10 centimètres par an !). Maintenant, si vous prenez pour référence l’axe de rotation de notre planète, vous atteignez 1 100 km/h à la latitude de Marseille, puisque votre parallèle mesure 26 800 km que vous parcourrez en 24 heures. A l’équateur, vous iriez à 1 670 km/h.

La vitesse augmente en se plaçant à une échelle plus grande

Le vertige commence quand on songe que votre fauteuil tourne autour du Soleil sur une orbite de 940 milliards de kilomètres qu’il parcourt en 1 an et 6 heures, soit 107 000 km/h.

Encore plus vite ? Le Soleil lui-même tourne autour du centre de la galaxie. Pour accomplir une révolution galactique, notre étoile vous propulse dans une course effrénée, à 965 000 km/h, si l’on en croit les estimations publiées par le centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian.

Toujours plus vite ? Notre galaxie orbite autour de celle d’Andromède, ce qui fait grimper notre vitesse d’un million de km/h. Et cet amas de galaxies se rapproche de l’amas de la Vierge à une vitesse de 1 800 000 km/h. Au-delà, vous pouvez abandonner votre sens commun : ce ne sont plus des distances et des vitesses qu’il faut prendre en considération, mais la dilatation de l’espace lui-même.

PLUS VITE QUE LA LUMIÈRE

Car les amas de galaxies s’éloignent les uns des autres, emportés dans un vaste mouvement d’expansion de l’Univers initié lors du big bang, il y a plus de 13 milliards d’années. Un phénomène selon lequel plus un objet est lointain, plus il s’éloigne vite. Et là, attention les yeux : l’amas de la Vierge s’éloigne de son voisin, l’amas de Coma, situé à environ 320 millions d’années-lumière, à raison de 6 700 km/s.

Enfin, au confins de l'Univers, la vitesse dépasse les sommets de l'imagination : les objets situés à plus de 10 milliards d’années-lumière s’éloignent de nous à une vitesse qui… dépasse celle de la lumière, soit quelque 300 000 km/s. Mais attention, ce n’est pas l’objet qui bouge par lui-même mais l’espace qui est en expansion.

C’est fou ce que ça va vite, un fauteuil vu d’une lointaine galaxie.

B.T.